à la Une

Présentation de l’entreprise

Image1a

Notre entreprise est installée à Colmar depuis 1954 et évolue dans le domaine du gros œuvre, par des travaux de maçonnerie, crépissage, structures en béton armé, démolition, terrassement et réseaux.

Crée en 1954 par Joseph Schillinger, l’entreprise existe depuis trois générations de maçons qui ont perpétué leurs techniques et leur savoir faire dans le domaine du bâtiment.

Nous intervenons sur tous types de bâtiments, du particulier au bâtiment industriel ou à usage commercial, anciens ou modernes, pour du neuf ou de la restauration.

Nos connaissances et notre expérience nous permettent d’intervenir sur des bâtiments existants dans le but d’agrandir les espaces intérieurs. De réaliser des agrandissements de toutes formes et dimensions. De restaurer murs ou planchers affaiblis ou fissurés. De rafraichir les façades. Et ce bien sûr, dans les règles de l’art.

Nous intervenons dans le Haut-Rhin (68) et principalement dans la région colmarienne.

Aménagement extérieur: place de l’église à Gunsbach

La place de l’église de Gunsbach est un petit parc qui est sillonné par un chemin que nous avons refait à neuf.

Nous avons également crée une rampe d’accès en béton désactivé pour PMR, ainsi qu’un bac à fleurs pour maintenir cette dernière.

42141795_1473728189395666_2913965813746630656_n

Ci-dessus le bac à fleur en béton et l’escalier d’accès en granit.

 

42231053_529579467507124_6823148736219185152_n

42141780_706134043104748_6087365089738883072_n42232698_1808064499243534_7970327702047555584_n

Les chemins sont bordurés avec du granit.

les sol est ensuite recouvert d’un géotextile et d’une couche de tout venant vibrée, tassée, puis enfin d’une couche d’enrobé.

42132024_301094197370048_239400785589305344_n

42246982_447706102407283_7698331542065512448_n

(photos à venir)..

Pharmacie des Vosges

Pharmacie des Vosges

Voila un de nos derniers chantiers qui se termine, la Pharmacie des Vosges à Colmar près de la gare.

Sur ce chantier de rénovation et de transformation, nous avons réalisé une cage d’ascenseur extérieure sur 4 niveaux, une extension de 60 m² avec toit plat, toutes les démolitions et ouvertures permettant l’accès à la cage d’ascenseur et à l’extension ainsi que des travaux de maçonnerie intérieur.

Nous avons aussi réalisé d’autres travaux secondaires comme des carottages, une restructuration de plancher, la charpente de la cage d’ascenseur, une terrasse en bois et diverses démolitions de cheminées et autres.

 

 

 

Chalet/Cabane de jardin de A à Z.

Chalet/Cabane de jardin de A à Z.

Nous proposons des chalets ou cabanes de jardins au choix du client (ouvertures, finitions, couverture, dimensions.). Voici une de nos réalisations.

Nous commençons par déposer votre ancien cabanon (si besoin).

Ensuite vient l’implantation de la dalle (d’autres solutions sont possibles)

 

IMG_20171213_094217_1
Dans ce cas, nous avons coulé une dalle de 15cm pour que le chalet ne soit pas au contact de l’humidité du jardin. Elle assure aussi une finition intérieure confortable.

 

IMG_20171213_121233
Nous posons ensuite l’ossature préalablement assemblée à l’atelier.

La lisse basse (pièce horizontale basse) est recouverte, sur sa face inférieure, d’une bande d’étanchéité empêchant les remontées d’humidité qui risqueraient d’endommager le bois à long terme.


 

IMG_20171214_121727.jpg
Nous posons ensuite les éléments de contreventement si besoin, puis les éléments de toiture (Pannes, Chevrons, liteaux).

 

IMG_20171215_153841
Ensuite vient la couverture, le bardage et les finitions, ici en deux essences différentes.

 

toutes formes et finitions sont possibles selon étude et disponibilité.

Pour plus d’infos, si vous êtes intéressé(e)s, contactez nous ici.

mde

Centre LA ROCHE à Stosswhir.

Trois bâtiments sont rénovés.

Bâtiment abritant les dortoirs:

Nous avons réalisé de multiples modifications et créations d’ouvertures à tous les niveaux, d’importantes démolitions en façade et en charpente, ainsi que deux extensions en voile béton et toit plat.sdr

Cette extension repose sur des fondations de type puits, où viennent ensuite reposer les longrines, puis le dallage porté.

La dalle supérieure est de type poutrelles hourdis, avec les réservations pour l’écoulement de la toiture terrasse. Un acrotère vient finalement cercler la dalle.

Le tout est séparé de l’existant par un joint de dilatation, afin de laisser les bâtiments « travailler » sans risques de fissures.

La grande ouverture composée d’une porte et de longues fenêtres sur deux faces, est portée par des poteaux métalliques rectangulaires de notre confection.

cof
L’extension livrée, avec les poteaux porteurs en place et l’isolant extérieur recouvert de « delta ms » sur la partie qui sera ensuite ensevelie.

 

Bâtiment abritant le réfectoire et les cuisines:

Ce bâtiment est en grande partie en ossature bois. Nous devons donc, préparer le support pour le charpentier, qui consiste à faire une dalle béton et une rehausse sur laquelle le charpentier viendra se poser « hors d’eau ».

cof
Comme le montre la photo, le bâtiment est en deux parties, une supérieure et une inférieure. La dalle sera donc composée d’un dallage porté reposant sur les longrines et le « tout venant » sur la partie haute, et d’une dalle « poutrelles hourdis » sur la partie basse.

Une fois l’existant préparé par le démolisseur, (seul les murs du rez de chaussé sont conservés) nous avons commencé par décaisser l’ensemble sur une cinquantaine de centimètres.

Ensuite viennent les fondations pour la cage d’ascenseur et les poteaux porteurs, puis les tranchées destinées à recevoir les nombreux réseaux nécessaires aux cuisines.

Nous avons coulé un chainage en béton armé pour rigidifier le bâtiment et pour supporter la dalle et le reste du bâtiment.

En partie haute, se sont des longrines reposants sur des puits qui porteront la dalle.

 

Et quelques mois plus tard….

42196871_1987113261311188_2126074451505184768_n.jpg

voilà en fond, le bâtiment réfectoire terminé et sur la droite le bâtiment administratif en finition, où nous sommes entrain de réaliser le mur de soutènement.

 

42201390_1147635295403047_2276618368104529920_n

Et finalement, le bâtiment dortoir que nous avons restructuré et agrandi.

42206004_247342449305680_8808170276970823680_n